lundi 7 janvier 2008

super-héros en France

Panini vient de commencer la publication de Justice Society of America. Avec la Sinestro Corps War, j'espère que cela va convertir un grand nombre de fans à DC.
Pour des raisons historiques, ce sont les héros publiés par Lug qui sont le plus connus, au point que certains ne semblent jamais avoir lu la très abondante production d'Arédit mais qu'on en voit réclamer une réédition de Rom, le chevalier de l'espace (alors qu'il existe des chefs-d'oeuvre de Steve Englehart, Steve Gerber ou Don McGregor qui sont méconnus). Evidemment, la force de Lug c'était son marketing, sous la forme du courrier des lecteurs, chose que n'a jamais faite Arédit. Et alors qu'Arédit avait vendu sans mal des petits formats en noir et blanc, ils se sont conduits à la faillite quand ils ont commencé à publier en couleurs.
Pourtant leurs albums se consacraient à un héros mais la faiblesse de ce format est que les ventes chutent si la qualité d'une série baisse.
Lug a misé sur le format anthologique, ce qui a réussi jusqu'à ce que l'ensemble de la qualité Marvel baisse dans les années 90.
Arédit s'en est écarté quand ils ont écarté les petits formats et a perdu. L'influence de Lug reste primordiale puisque les choix parfois regrettables de traduction sont souvent restés: Jane (au lieu de Sue Richards, l'influence de Tarzan) le Prince des mers (beuargh). Dommage puisque le titre Sub-Mariner était un des plus populaires et durables d'Arédit, ne s'arrêtant que lorsque le matériel d'origine a été épuisé par suite d'arrêt de la série américaine. Dans les années 60 et 70 chaque titre avait sa personnalité et pouvait se lire seul. Les titres Marvel comme Sub-Mariner et Hulk étaient plus proches de la production européenne qui mettaient souvent en scène des anti-héros (Wampus, King Kong le robot).
Parfois les choix de traduction qui ont changé Serval est devenu Wolverine et "ça va chauffer" a été remplacé par le plus juste "ça va castagner" mais sans doute était-il plus dur de changer ces autres noms.

Aucun commentaire: